NEW

Meurs et deviens. Du génocide à l'exil Meurs et deviens. Du génocide à l'exil

KIRK PUBLISHING
Nul n’était mieux armé que Maurice Dolmadjian, professeur agrégé de philosophie, ancien maire de sa commune, ancien membre du Comité de Défense de la Cause Arménienne (CDCA) pour faire le récit, l’espace de son dernier livre Meurs et deviens. Du génocide à l’exil, de la meurtrière déportation vécue, si l’on peut dire, par les familles arméniennes de Turquie victimes du génocide conçu, organisé et exécuté en 1915/1916 par le régime des Jeunes Turcs.

24,00 €

Ajouter au panier

Descriptif

 Ecrit sous la forme d’un roman, dans un langage simple, direct et imagé,l’ouvrage retrace l’infernale odyssée de la famille Maldjian (la sienne), de ses souffrances endurées pendant cette marche vers une mort program-mée, qui l’ont conduit de Tigranaguerd à Ras-Ul-Aïn, de Deir-el-Zor à Kamichli, de Alep à Beyrouth, avant de s’échouer presque par miracle, à Marseille puis à Vienne (Isère), la ville gallo-romaine devenue le havre de paix des rares survivants de la famille.

Ainsi que le sous-entend le titre de l’ouvrage, Meurs et deviens, comporte deux parties bien distinctes quoiqu’indissociables. La première partie nous raconte, vus de l’intérieur, la genèse et le déroulement d’une opération d’épu­ration ethnique sans précédent, une « monstrueuse machine à broyer », avec, côté turc, son lot de perversités, de dissimulation, de mensonges et de cruauté, et côté arménien, son navrant cortège de naïvetés, d’incrédulité, d’impréparation à l’inimaginable, de résignation, d’illusion craintive, mais aussi, parfois et fort heureusement, de résistance héroïque. La seconde par­tie intitulée « Itinéraire des survivants arméniens » exprime parfaitement, à travers l’exemple emblématique de la courageuse Haïganouche, la grand-mère de l’auteur, l’extraordinaire volonté de ce peuple martyrisé, à survivre,à revivre, et enfin à vivre, et à ses descendants de transmettre, d’enseigner, de revendiquer. Car pour Maurice Dolmadjian, comme pour les Arméniens d’Arménie et de la diaspora, les comptes ne sont pas soldés. Telle est la raison d’être de ce récit passionnant qui répond à une promesse que s’était faite cet enfant de rescapé tour à tour enseignant, militant et écrivain, celle de raconter à ses milliers d’élèves et plus généralement à tout un chacun, avec lucidité, sans haine mais avec beaucoup de réalisme, cette incroyable et indicible histoire qui tient le lecteur en haleine de la première à la dernière page

Les avis sur le produit Meurs et deviens. Du génocide à l'exil

Meurs et deviens. Du génocide à l'exil
Ajouter au panier

En savoir plus
Accepter